Promoteurs Immobiliers : une année 2020 difficile

promoteurs-immobiliers-crise-2020

La présidente de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) a présenté un bilan des chiffres de l’année 2020. D’après les résultats du bilan annuel parus le 04 mars 2021, les promoteurs ont vendu près de 40 000 logements de moins qu’en 2019. Cela représente une contraction de presque un quart du marché. Pourtant, une hausse de ventes de bloc aux investisseurs institutionnels et aux organismes HLM (+7,2 %) a été connu en 2021. Or, même si c’est vente sont élevées, elles ne sont pas suffisantes pour soutenir le marché. Ce secteur gravement touché par la crise sanitaire en milieu d’année, n’a pas connu de reprise ou de rattrapage en ce 4ᵉ trimestre de l’année.

Hormis les secteurs économiques fermés, rares sont ceux qui connaissent une contraction aussi forte et aussi rapide que l’immobilier neuf, qui a perdu un quart de son activité en un an. La crise est là, elle est violente, structurelle et durable. Et rien aujourd’hui ne permet d’espérer la sortie à court terme !

Alexandra François-Cuxac, Présidente de la FPI

Les professionnels de l’immobilier neuf dénoncent l’action des pouvoirs publics qui « empêchent » les promoteurs de répondre à la demande, toujours très dynamique. L’État, quant à lui, instaure des contraintes réglementaires et les facteurs de surcoûts et pousse à la rénovation. Au niveau local, nombreuses des collectivités locales refusent la délivrance de permis de construire.

Par choix politique, le résultat est une crise durable et à terme l’aggravation des difficultés que rencontrent les ménages pour se loger à proximité de leur travail, à des prix abordables.

IMMO

D’abord. En premier lieu. Enfin. Ensuite. Aussi. De même. De plus. Encore. Et. Egalement. Bref. D’ailleurs. Donc. Ensuite. En somme. En outre. Or. Par ailleurs. Puis. Car. C’est-à-dire. En effet. Effectivement. Étant donné que. Puisque.