Artisanat du bâtiment : vif rebond au 1er trimestre 2021

artisanat-batiment

Avec une augmentation de 9,5% de ses opérations, l’artisanat du bâtiment s’est redressé au premier trimestre 2021. Un chiffre pas si surprenant pourrait correspondre à une forme de rattrapage à la baisse.

Le premier trimestre 2021 a été marqué par une reprise de 9,5% de son activité. Un chiffre clairement très satisfaisant, mais pas si surprenant. En effet, cela est en rapport au rattrapage du ralentissement de la croissance, qui a également eu un impact sur le secteur en 2020. Dans le premier cas, l’activité tirée par les travaux d’entretien et de rénovation, qui progresse de 9%. Le contexte est particulièrement favorable pour les projets d’efficacité énergétique des logements, valorisés à + 11,5%.

En termes de carnets de commandes, l’activité est actuellement de 102 jours. Soit une augmentation de 35 jours par rapport à la même période l’an dernier. En outre, 1% des commerçants signalent une diminution de leur activité de sous-traitance. Tandis que 28% voient une augmentation – le pourcentage résultant d’entreprises faisant des affaires en tant que sous-traitants est de 18%.

 

Pénurie de matière première

Cependant, Capeb exige la plus grande vigilance dans les mois à venir. En raison de mauvais nouveaux chiffres et, en plus, d’un autre phénomène de plus en plus répandu, à savoir la pénurie de matières premières.

Ces difficultés d’approvisionnement, qui entraînent une hausse des prix, sont le résultat d’une crise sanitaire et économique. Cela a stoppé ou ralenti de manière significative plusieurs industries dans le monde pendant un certain temps. Cela entraîne à son tour un délai de livraison plus long. Par conséquent, cela pénalise les entreprises de construction en bout de chaîne. Selon l’Insee, le prix de vente des produits sidérurgiques de base et des ferro-alliages a bondi de 15,4% entre février 2020 et février 2021.